Lohann Chong-Pan, L’homme qui tutoie les nuages

Tous ceux qui connaissent Lohann vous le diront, c’est un jeune homme charismatique. Très sociable, il sait fédérer autour de lui ceux qui l’entourent mais en plus de cela, Lohann a une passion qu’il vit à 400%. Il fait partie de ceux qui peuvent littéralement s’envoler et voir le monde du plus haut qu’ils peuvent, car Lohann est pilote. Pour faire ce métier de rigueur et d’exigence, il a du travailler dur afin d’obtenir les différentes qualifications nécessaires et avoir sa licence de pilotage. Aujourd’hui instructeur à l’aéro-club, il transmet et vit sa passion; et il nous fait l’honneur de partager son expérience.

SHOUT OUTS: Un jour tu as regardé le ciel et tu t’es dit : et si je volais ? Raconte nous ton parcours !

Lohann: J’ai d’abord obtenu un Bac L spécialité Maths au Lycée Félix  Éboué, puis j’ai suivi une première année à l’université (anciennement UAG) en Administration Economique et Sociale Sciences Economiques et Gestion, et après j’ai passé le concours d’une association (l’APPAG ) qui organise des formations de pilote.

Cela m’a conduit à passer ma théorie du pilote de ligne (ATPL) à l’Institut de Formation Aéronautique de Montpellier (IFAM) et ma pratique du pilote de ligne à l’Ecole Supérieure des Métiers de l’Aéronautique (ESMA-HNA). J’ai donc ma licence de pilote commercial (CPL), la qualification IR / ME indispensables au pilote de transport ainsi que la MCC qui permet de voler en équipage.
Puis je suis devenu instructeur avion (FI(A)) et aujourd’hui j’enseigne à l’aéroclub, jusqu’à mes prochaines aventures !
SHOUT OUTS : Tu as grandi en Guyane, le vois-tu comme un handicap dans ton parcours ?
Lohann: J’ai grandi en Guyane, oui, et pour moi ce n’est ni un avantage, ni un inconvénient. Après, c’est sûr que la distance avec la famille en Guyane quand on étudie en France c’est difficile, sans compter l’hiver et autres ! La Guyane, c’est chez moi et puis j’ai énormément d’attachement à mon pays, mes amis sont ici, toute ma vie est ici !
SHOUT OUTS : A ton avis, comment est perçu ton métier par les jeunes ? as-tu eu l’occasion d’échanger avec eux sur le sujet ?
Lohann : J’ai eu l’occasion d’échanger quelque fois avec des jeunes, oui. Mon métier fait énormément rêver ! Surtout l’image de voyage qu’il renvoie, mais aussi l’uniforme, les hôtesses etc…
SHOUT OUTS : Demain un jeune te dit qu’il veut piloter. Que réponds tu ?
Lohann : D’abord faire un petit vol d’initiation. Ensuite, je dirais qu’il faut persévérer, ne jamais lâcher son objectif de vue et puis toujours être au top, donner le meilleur de soi-même !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s